Gene Cernan : pionnier spatial oublié

Le troisième lundi de janvier a été surnommé en 2005, lors d’une campagne publicitaire, « Blue Monday », jour le plus déprimant de l’année. Cette année, le 16 janvier 2017, le domaine spatial a dû percevoir cet état d’esprit, avec la mort d’Eugene Cernan, dernier homme à avoir foulé le sol lunaire, et dont le nom est pourtant inconnu du grand public.

Apollo : et la conquête de nouveaux mondes reprend… temporairement.

The Eagle has landed. Le 20 juillet 1969, à 20h17 GMT, le module lunaire Eagle de la mission Apollo 11 se pose sur la Lune, et Neil Armstrong prononce cette phrase, indiquant à Houston que l’homme s’est effectivement posé sur la Lune. Quelques minutes plus tard, Neil Armstrong foulera le sol du satellite, et prononcera une phrase encore plus fameuse (bien que mal retranscrite). La nouvelle fait le tour du monde. Après avoir été second dans la course à l’espace, les États-Unis devance enfin l’URSS. Et d’une telle façon que jamais les soviétiques ne tenteront de renouveler l’exploit, et se concentreront alors sur les stations orbitales habitées.

La Terre est pratiquement entièrement connue et cartographiée. La période des grandes découvertes est révolue depuis longtemps déjà. En 1969, en posant son pied sur la Lune, Armstrong relance cet état d’esprit. L’homme repousse à nouveau les frontières que la nature semble avoir dressé sur son chemin. L’humanité a franchit l’atmosphère, et a pu aller sur la Lune. Plus rien ne semble pouvoir l’arrêter. Quelle sera la prochaine destination : Mars ? La réalité sera toute autre. Le programme Apollo engloutit énormément d’argent, qui pourrait être utilisé à d’autres fins : les États-Unis sont allés sur la Lune, ils ont devancé l’URSS qui a laissé tomber cet objectif. A quoi bon continuer à y envoyer du monde ? Pourquoi ne pas redistribuer ces fonds ailleurs, pour servir d’autres buts ? Ainsi, le 14 décembre 1972, moins de trois ans après les premiers pas sur la Lune, Eugene Cernan réintègre le module lunaire, et devient alors le dernier homme sur la Lune du programme Apollo. Et personne n’est retourné sur la Lune depuis. Et le 16 janvier 2017, à l’âge de 82 ans, le dernier homme à avoir foulé le sol lunaire s’est éteint à Houston, au Texas.

Cernan
Eugene Cernan pris en photo dans le module lunaire. Crédits : NASA

Les grands oubliés d’Apollo

Mais avant ce 16 janvier, peu de personnes connaissaient son nom. Car c’est bien là le triste sort réservé à ceux qui ne sont pas les premiers : on les oublie facilement. Gene Cernan a malgré tout marqué l’histoire, il représente la fin de l’ère Apollo, la fin d’un programme ô combien historique, qui n’a su perdurer. Gene Cernan est l’incarnation de cette page lunaire qui s’est tourné avec l’abandon des missions vers le satellite terrestre. Mais son nom n’est pas resté dans l’esprit du grand public, et il aura fallu attendre sa mort pour qu’on entende à nouveau parler de lui.

Armstrong
Neil Armstrong en photo à côté du module lunaire, durant la mission Apollo 11, et photographié par Buzz Aldrin. Crédits : NASA

Neil Armstrong, premier homme sur la Lune, est quant à lui connu de tous. Beaucoup ont entendu parler de Buzz Aldrin, coéquipier d’Armstrong et second homme sur la Lune. Mais la mission Apollo 11 était constituée de trois hommes, dont un a dû rester dans le module en orbite autour de la Lune. Pendant que ses camarades entraient dans l’histoire, Michael Collins devenait « le troisième homme », celui qui n’a pas marché sur la Lune, celui dont le nom a été dramatiquement oublié. Et au total, douze hommes ont marché sur la Lune. Sur douze noms, les livres d’histoire n’en garderont probablement que deux, voire qu’un : Neil Armstrong.

Un devoir de mémoire envers ces pionniers de l’espace

Il n’est pas ici question d’atténuer le mérite qui lui revient, ni à personne d’autre. Ces noms entrés dans l’histoire de l’exploration spatiale. Les Armstrong, Gagarine ou autres Buzz Aldrin, méritent tous leur place au panthéon de l’humanité, pour avoir accompli des exploits que personne n’auraient imaginé vingt ans plus tôt. Au contraire, il faut espérer que ces noms continuent de faire rêver, de donner envie aux enfants (et aux adultes) de lever la tête, de prendre quelques minutes pour se perdre dans l’immensité de l’Univers, de regarder la Lune en se disant que l’homme y a été.

Mais il ne faut pas oublier que ces exploits n’ont pas été réalisés subitement. Il s’agit de longs processus, et de nombreuses personnes ont pris d’incroyables risques, se sont lancés dans l’inconnu, pour permettre tous ses accomplissements. Il faut garder en mémoire que les premiers pas sur la Lune n’ont été possible que parce qu’il y avait un Michael Collins en orbite autour de la Lune. Il est important de se souvenir de personnes comme John Glenn, premier américain à effectuer un vol orbital, et décédé le 8 décembre 2016. Comme pour Gene Cernan, de nombreuses personnes ont appris son nom et ses exploits en même temps que sa mort.

Glenn
John Glennen photo devant Friendship 7, à bord duquel il deviendra le premier américain à effectuer un vol orbital. Crédit : NASA

Eugene Cernan a foulé le sol lunaire pour la dernière fois de sa vie en décembre 1972. Il n’aura jamais pu voir un autre homme retourner sur la Lune. En pénétrant dans le module lunaire, il a tourné une page importante de l’exploration spatiale. Depuis, de nombreuses autres ont pu être écrite, beaucoup de choses incroyables se sont produites. Mais rien de nouveau ne s’est produit sur la Lune : elle a été abandonnée par l’humanité et le dernier homme à y avoir été n’aura jamais vu personne reprendre ce flambeau. Puisse-t-il désormais connaître la notoriété qu’il mérite.

Astronaut Eugene Cernan salutes deployed U.S. flag on lunar surface
Gene Cernan pris en photo saluant le drapeau américain sur la Lune lors de la mission Apollo 17. Crédit : NASA

« Nobody can take those footsteps I made on the surface of the moon away from me. » – Gene Cernan

Image de couverture  Photo du décollage de la fusée Saturn V lors de la mission Apollo 17, dernière mission du programme Apollo. Crédits : NASA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s